Voici les principaux faits marquants du parcours de Bauz, présent depuis près de 10 ans sur la scène du rap français.

2006 :

    • Bauza sort son premier street album 12 titres

La Coupe des Vices

    • ainsi que son premier clip issu du titre polémique Sans Religion.

 

    • L’album prend une direction différente des autres MC français avec des instrus très efficaces. Keno, le très inspiré Jonxsmoke alis Oxmo Puccino et le prodige Wealstar (derrière notamment l’instru “9.3” tu pas test) ont permis de créer un album de haute qualité. Et pour ne rien gâcher Bauza évoque des sujets variés et glisse toujours ces Célèbre petits jeu de mots, toujours calés à la perfection.

Il ne te reste plus qu’une chose à faire : courir l’acheter avant qu’il n’y en ai plus !

2004 :

    • Il signe aux cotés de Mam’s Maniolo et Oxmo le morceau Warriorz issue du dernier album de Oxmo Puccino le

Cactus de Sibérie

    .

2002 :

    • Au coté de Oxmo Puccino il participe au premier rassemblement de la scène rap et r’n b française –

Urban Peace

    – au Stade de France.

2000 :

    • Bauza participe à l’album de

DJ MARS

    avec le morceau “Et ta sœur” album sur lequel de nombreux rappeurs participerons (Faf la rage, la rumeur, Psy4 de la rime, Squat…).

1999 :

    • Il sort le maxi

1er suicide

    • issu de l’album

TIME BOMB RENAISSANCE

    • où Bauza nous montre un avant goût de son habileté lyricale : flow, métaphore, le style tue…. “à tes souhaits bing” lui répondra Oxmo sur ce même disque, le morceau sera repris pour figuré sur l’album

l’amour et mort

    de OX sorti en 2001.

1998 :

    • Bauza pause sa voix pour la 1ére fois sur un disque en compagnie de Oxmo dans la célèbre compile

Opération Freestyle de Dj Cut Killer

    .